AccueilCalendrierSiteFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harry Parker

Aller en bas 
AuteurMessage
Wazup

avatar

Messages : 355

MessageSujet: Harry Parker   Mer 11 Jan - 7:00

Harry Parker est un grand gaillard (1m85), brun aux yeux bleus d'une trentaine d'années. De par son "métier" dans les bois, Harry fait très peu attention à son hygiène personnelle. De ce fait, sa peau souffre de nombreuses lésions dues à diverses maladies, sa dentition est presque inexistante et son odeur est parfois "saisissante", mais qu'importe, Harry est un homme, un vrai avec du poil au torse!

Harry est donc né il y a une trentaine d'année dans le Duché de Vaunes. Fils de pauvres paysans croyants et travailleurs, Harry devint vite le mouton noir de la famille car il préfèrait la liberté au travail dans les champs et aux sermons d'un vieux Prêtre... Pour sûr depuis sa plus tendre enfance il était croyant et craignait Dieu, mais pourquoi aller s'enfermer dans un tas de pierre pour l'adorer?!

C'est ainsi que ses parents le mirent très vite dehors de la ferme familiale et le déshéritèrent car il leur faisait honte. Mais bon, Harry s'en moquait, les vieux avaient toujours été durs avec lui et il n'avait que faire d'hériter d'1/10 d'un petit champ et d'une chaumière branlante, il laissait avec joie sa part à ses 9 autres frères et soeurs... Sa place à lui était dans les forêts génèreuses de Vaunes, là où le gibier était légion... Il fallait juste faire attention à ne pas se faire prendre, sinon...

Il y vécût paisiblement jusqu'à ce qu'il eut une vingtaine d'années. Alors qu'il dépensait les fruits de son braconnage réçent dans une taverne miteuse d'un patelin reculé, Harry entendit parler d'une mystérieuse peste décimant la populace. Par la suite il avait fait bien attention à rester à l'écart de la population et cela lui avait bien réussi car il avait échappé à la maladie alors que de nombreux trous perdus qu'il fréquentait avait été décimés...

Ceci dit, tout n'était pas noir! Car la famine progressant, les fruits de son braconnage lui rapportaient d'autant plus. Et quand il tombait sur des propriétés victimes de la Peste, les biens terrestres des malheureux faisaient son bonheur... Après tout, ils n'en avaient plus besoin, ce n'était donc pas du vol...

Malheureusement, les mauvais jours durèrent pour Vaunes et bientôt la région fût même envahie par de quelconques voisins belliqueux. A ce moment, Harry se dit qu'il valait peut-être mieux aller gambader ailleurs et c'est ainsi qu'il partit pour le nord, en Orle.

Il n'eut pas grand mal à franchir les Marches du Sud et reprit sa vie de braconnier vagabond. Cela dura longtemps et la vie était encore meilleure qu'en Vaunes: Pas de pestes et des gens plus riches... La belle vie... Jusqu'à ce jour où, dans les bois entourant Port Constance, il fût pris... Des nobles à cheval lui tombèrent dessus en flagrant délit de braconnage et le rouèrent de coups avant de le déposer dans une des nombreuses prisons de la ville.

Il croupit donc plusieurs semaines au fond d'une cellule malodorante et connut la faim pour la première fois de sa vie. Après ce calvaire, il fût présenté devant un tribunal (qui n'avait de tribunal que le nom...) et fût jugé coupable de braconnage sur les terres Royales! Le verdict tomba comme la lame d'un bourreau: LA MORT!

Après la faim, de retour dans sa cellule, il connut donc la peur et l'appréhension, et encore, pas la peur, ça c'était plus ou moins courant dans la vie, mais LA PEUR! Il croupit encore deux semaines supplémentaires au cachot avant que deux gardes ne viennent le chercher pour le trainer devant un fonctionnaire bedonnant qui lui soumit deux choix:

Le premier? La décapitation...

Le deuxième? Une mort certaine dans une expédition folle à bord d'un navire appelé le Nostromos... Pourquoi cette bonté d'âme? Ce gros porc était rémunéré au nombre de désespérés qu'il réussirait à dégoter pour l'expédition... Un condamné à mort de plus ou de moins dans la prison, qui s'en apercevrait...

C'est ainsi qu'il commenca une vie de marin malgré lui jusqu'à ce que le Nostromos coûle après plusieurs mois de mer. Par la suite, il échoua miraculeusement sur une plage où se trouvait un fort bâti par les survivants d'un autre naufrage, l'Atlantis, navire qui ne disait rien à Harry, mais bon...

Là, il avait aidés ceux-ci, accompagné par les autres survivants du Nostromos, à bâtir un autre vaisseau, quoi que le terme vaisseau pût paraître pompeux... et une fois celui-ci terminé, ils reprirent la mer. Là en était la vie de Harry, Harry PARKER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Harry Parker
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parker ne critiquera plus la Californie
» Quelle mouche a piqué Robert Parker?
» Parker et le Hedonist Gazette
» Harry Potter 7 and the deathly hallows - J.K Rowling
» Censure chez Parker..........le forum!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irowa :: Population :: Morts-
Sauter vers: