AccueilCalendrierSiteFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kolianda

Aller en bas 
AuteurMessage
Kolianda



Messages : 6

MessageSujet: Kolianda   Mer 11 Jan - 6:30

Le goût du sel dans sa bouche fut la première sensation qui lui confirma qu'elle était encore en vie. Elle tenta de se redresser, en vain. L'ensemble de son corps la tourmentait. Elle percevait la lourdeur d'une désagréable pellicule de sable, agglutinée contre ses vêtements, contre sa chair meurtrie. Un gémissement d'angoisse lui échappa auquel ne répondit que l'impassible flux et reflux de l'océan, tout près.

Elle s'efforça de ne pas céder à la panique et de rassembler ses esprits pour faire face à l'horreur de la situation. Où était-elle ? Elle se souvenait très bien de son embarquement dans le Nostromos, si longtemps auparavant. Sa vie d'avant lui apparaissait toute aussi claire et elle revoyait nettement le bordel et l'existence qu'elle y avait menée. Existence impure et prohibée qu'il convenait de réduire à néant pour les autorités religieuses de Tell. Elle avait pris cet exil forcé de la meilleure façon possible tout en comprenant bien que son rôle resterait, au fond, tel qu'il avait toujours été.

Quelques autres filles avaient embarqué avec elle, malgré la réticence de certains des marins. Emmener des femmes en mer n'était pas dans leurs habitudes mais la route vers l'inconnu exigeait de penser à l'avenir. Si la famine venait à survenir sur le navire, il n'y aurait qu'à se débarrasser de ces filles de mauvaise vie en les jetant à la mer... Elles n'étaient pas bien encombrantes -pas plus que le maigre bétail qu'on emmenait pour se nourrir- et apporteraient du réconfort, les soirs où la mer serait clémente. Une certaine frayeur avait ainsi pesé sur le destin de ces créatures à qui l'on avait promis la rédemption. Elle se remémorait nettement cette incertitude persistante.

Du trajet, elle savait seulement qu'il avait été long. Il lui paraissait avoir duré une éternité... Mais du naufrage en lui-même, rien ne lui revenait. C'était le néant. Elle ferma les yeux quelques instants. Peu importait le passé après tout. L'essentiel désormais était de survivre et peut-être, enfin, de devenir la maîtresse de son destin. Guidée par une toute nouvelle détermination, elle se releva, grimaçant sous la douleur de l'effort.

Une fois debout, elle ramena en arrière sa chevelure sombre, encore gorgée d'eau et maculée de sable. Passant la main sur son visage, elle y devina la piqûre de quelques écorchures. Elle s'examina en entier, constatant qu'elle s'en était plutôt bien tirée. Aucune blessure grave, rien que des petites plaies et autres commotions dont le temps aurait vite raison.

Poussant un soupir de soulagement, elle commença à inspecter les alentours d'un œil fiévreux. Quelques débris provenus du navire s'étalaient ça et là, souillant le sable blanc de leurs masses brunes. Aucun corps humain. Vraisemblablement, l'essentiel de l'embarcation avait échoué ailleurs... Elle se trouvait dans une petite crique. Face à la mer, s'étalait une forêt dense. L'idée de s'y aventurer ne la rassurait guère mais elle n'avait pas le choix.

Et ce fut d'un pas traînant et hésitant, sous le soleil de plomb, que la jeune femme s'élança dans cette inquiétante verdure, pleine d'espoir comme d'angoisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kolianda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irowa :: Population :: Morts-
Sauter vers: