AccueilCalendrierSiteFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Page de Journal trouvé au Monastère...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arhkam

avatar

Messages : 920

MessageSujet: Page de Journal trouvé au Monastère...   Mar 5 Juin - 3:04




Aujourd'hui a été un cauchemar et une libération pour moi. Ce matin commençait bien.


Mes Cannes avaient poussé , je me sentais fort et heureux en quelque sorte. Le seul problème mes yeux qui me piquaient légèrement, mais je ni prêtais pas attention, une grosse erreur.
Les jours avançaient , je fréquentais des amis, les aidais , les faisais sourire. mes yeux me brûlaient chaque jour plus
. Les villageois commençaient a me fuir dans la rue , a me regarder d'un œil craintif et me cracher dessus. Au début je ne comprenais pas , jusqu'à l'arrivée chez moi, devant mon miroir. Mes yeux ! ma peau ! tous blanc et les yeux écarlates un vrai monstre, enfin je croyais .

Je voyais trouble au jour, et étrange la nuit, comme plus précis, plus vrai. Les Arbres gagnaient des visages, les rivières des pointes et les cieux des flammes., Des Anges se moquaient de moi et leur peau violettes. Peu Après les sons. Les oiseaux avaient des chants démoniaques et la rivière de ses pointes un bruit métallique, tel les épées traversant le casque du Chevalier.

Quand les rivières me furent claquement de fer, elle apparu ; devant mes yeux. Si belle, si divine, si puissante. La Dame m'avais choisi ! Après tellement de Souffrances la Dame m'avait choisit ! Ses murmures poésie a mes oreilles, ses yeux le feu de mon cœur, sa peau douce comme celle du pommeau de mon épée. La Dame sombre suivie des yeux de ses frères étaient devant moi.

Chacun me dit une phrase. La Dame Sombre :" fait de tes Ombres ton Déguisement.
L'Herault : " repend sa Parole ! " . Le Maître de Sang : "Fait couler ton sang avant le leurs". Sur le coups je ne comprenais pas. Mais , elle continuerait a me guider, chaque seconde de la vie qu'il me restait, ses murmures me donnaient la bonne direction et les bon conseils. Toutes mes actions furent conseillées par la Dame, divine Dame.


Le Problème commença quand mes "ami" se retournèrent contre moi. Connaissant leur intolérance je cachais ma "maladie" (voila comment je leur dit) de la vue publique . Après une semaine de Faiblesses et cachettes je n'en pouvais plus. Le Commandant , avant un ami , m'avait il y a longtemps proposé la recherche d'une relique du nouveau monde. Je mis remit a ces moments la.

Quand le Croc fut Trouvé , ma force se récupérais peu a peu , et le croc s'endommageais au fur et à mesure. Chaque fois que mes doigts le touchaient , je sentais la force , le flux qu'il possédait s'intégrer au mien .

La Grande rencontre eu lieu devant la Taverne et Auberge de Port-Lumière . La-bas le Commandant, déjà méfiant par mon aspect physique , Un ami Briquetier et un scieur nouvellement connu ; ils étaient tous la-bas et par pression je leur montra mon nouveau visage. Tous Horrifiés , uns plus que d'autres, prenaient leur distances , comme si j'étais contagieux ou pestiféré. Ils en conclure que j'étais possédé ou fou et que le Cachot du Monastère me purgerais, ou le feu en son moment.

En chemin, Escorté par les 3 nouveau ennemis qui s'étaient forgé hors ma volonté, une Embuscade de Monstres fut presque ma liberté. Le Maitre Sang avait agit , je ne pouvais pas le prendre en compte. Le Commandant et Le Scieur furent blessés, seul mon "ami" put m'accompagner au Cachot du Monastère. Le Maître Sang avait Brisé le Pacte fait avec Le dieu Lumière, il avait Agit ! Je voulais Finir mon Chemin, comme la Dame Sombre me le conseillais . "La-bas vous serez en sécurité, et la conscience du Culte sera prise au sérieux.

Arrivé au Cachot d'où d'écrit ce rudimentaire journal de vérité . Le Commandant ne ma fait comprendre qu'une seule chose; je suis fou et je mérite la mort par Incinération , et qu'il tient personnellement a me faire souffrir. Bien si telle est sa volonté, je ne lui empêcherais pas . Mais, il devrait savoir que la Dame Sombre ne me permettra pas Abandonner ma place D'immoral sur Terre, elle ne me permet pas le repos immortel , non je suis condamné a faire découvrir la realitée du monde a tous ceux qui veulent , et peuvent la comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Page de Journal trouvé au Monastère...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une page du journal à inscrire dans les annales !!!
» Le journal du Rugby - Mensuel - N°18 de Mars 2012
» Vélomobile en première page sur La Depêche
» DINIZ ( le journal l'équipe)
» terrible accident dans le journal du 18/08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Irowa :: Colonie :: Bâtiments publics :: Place publique-
Sauter vers: